Le Chemin des dames, un désastre sanitaire en avril 1917

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Chemin des dames, un désastre sanitaire en avril 1917

Message  David.H le Mar 28 Déc 2010 - 16:42

Bonjour, Razz

Quelques infos sur les hôpitaux militaires qui devaient accueillir les blessés lors de l'Offensive Nivelle.

http://dictionnaireduchemindesdames.blogspot.com/2010/11/h-comme-hoe.html

« Hôpitaux d’orientation et d’évacuation » ou « hôpitaux d’origine d’étapes » selon les sources …
- Hôpitaux mis en place pour les cas les plus graves, chargés d’évacuer ensuite les blessés vers des hôpitaux de l’arrière par trains sanitaires.
- Un HOE comprend un personnel d’environ 750 soignants
- Pour l’offensive Nivelle, en 1917, on en compte huit (un par corps d’armée), situés principalement dans la vallée de la Vesle, à l’abri (relatif) du front : Mont-Notre-Dame, Saint-Gilles, Courlandon, Montigny, Prouilly, Muizon, Bouleuse et Vierzy (sud de Soissons). Vasseny s’ajoute à la liste un peu plus tard
- Les HOE sont dépassés dès le début de l’offensive Nivelle : prévus pour 10 000 blessés, ils en reçoivent 10 fois plus : trop de blessés s’y rendent, au lieu de passer d’abord par les postes de soin situés tout près des combats. A Prouilly, par exemple, l’HOE est plein dès le 16 avril à 19 heures, avec trois files de véhicules de 2 kilomètres en attente

Plus d'infos sur l'article "Le Chemin des dames, un désastre sanitaire": http://www.histoireaisne.fr/memoires_numerises/chapitres/tome_50/Tome_050_page_143.pdf

_________________
A+
David.H
Forums: http://labaionnette.superforum.fr

David.H
Vieux briscard
Vieux briscard

Messages : 258
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum